1er avril 2017

Communiqué de presse – Assemblée des délégués

Sinistralité 2016 moyenne malgré les défis climatiques et ristourne de primes en 2017

  • Contraction du volume de primes en raison des conditions du marché
  • Sinistralité moyenne malgré de la pression de la neige, du gel de printemps, des chutes de grêle répétées ainsi que des dommages dus à des inondations et à la sécheresse
  • La Suisse Grêle fait profiter ses membres au résultat positif de 2016 en accordant une ristourne de primes de CHF 7.0 millions en 2017.

L’assurance Suisse Grêle peut se réjouir d’un résultat globalement positif en 2016.

En 2016, le volume de primes en Suisse a légèrement reculé pour s’établir à CHF 48.3 millions. En termes de sinistres, l’année peut être qualifiée de normale en dépit de quelques orages de grêle violents ainsi que de conditions climatiques difficiles – tout d’abord des chutes de neige tardives, du gel de printemps, des inondations respectivement des pluies persistantes et de la sécheresse.

A l‘étranger – France et Italie – le volume de primes a diminué de 17% à CHF 52.5 millions. Ce recul provient principalement de prix des produits agricoles en baisse, de retards dans les versements des subventions étatiques ainsi de conditions de marché exigeantes en Italie. Sur le plan des sinistres, ce sont surtout des dégâts de grêle qui se sont produits, mais aussi de gel printanier et d’inondations. Grâce à une bonne répartition des risques, le taux de sinistres à l’étranger ne s’est situé que légèrement au-dessus de la normale.

Dans l’ensemble, le volume de primes a diminué de 11% et s’est inscrit à CHF 100.8 millions. Le taux de sinistres s’est monté à 63% et le ratio sinistres/coûts à 81%. Après prise en compte de la réassurance et d’un résultat des placements réjouissant malgré l’environnement exigeant de CHF 6.0 millions, un bénéfice avant modification des réserves de CHF 14.3 millions a été dégagé. Ce résultat permet d’octroyer en 2017 une ristourne de primes CHF 7.0 millions ainsi que de renforcer la Suisse Grêle.

En tant qu’organisation coopérative d’entraide pour la couverture des risques climatiques dans l’agriculture, la Suisse Grêle propose des solutions d’assurance couvrant 15 risques: grêle, inondation, ravinements, alluvions,  glissement de terrain, incendie/foudre, tremblement de terre, tempête, pression de la neige, germination, fortes pluies, sécheresse, pertes en jours d’affouragement, gel et frais de remise en état du terrain cultivé. Cette protection très étendue représente la couverture d’assurance pour cultures agricoles la plus complète d’Europe n’étant pas au bénéfice d’un soutien de l’Etat, comme c’est le cas dans de très nombreux pays.

Chiffres clés

Personnes de contact: Pascal Forrer, Directeur, et Emilia Baldi, porte-parole, tél. 044 257 22 11

La Société suisse d’assurance contre la grêle, société coopérative (Suisse Grêle), fondée en 1880, offre une couverture d’assurance complète (grêle et autres forces de la nature) en Suisse et dans les pays limitrophes pour les cultures agricoles. En tant que coopérative, elle redistribue les excédents à ses membres sous forme de ristourne de primes. Elle est certifiée ISO 9001:2015.